Home / Jeux / Overwatch / La Belgique éliminée de l’Overwatch World Cup 2017

La Belgique éliminée de l’Overwatch World Cup 2017

Overwatch World Cup 2017

C’est ce week-end que la Belgique faisait son entrée en lice dans l’Overwatch World Cup 2017. Et force est de constater que nos joueurs ne rivalisent pas encore avec le gratin mondial.

ÉTAPE 1 : LES VOTES (AVRIL)

Les 32 meilleures régions ont été sélectionnées en fonction du niveau de jeu moyen des 100 premiers joueurs. Ensuite, joueurs comme spectateurs ont pu voter pour élire les représentants de leur région, et composer ainsi le staff de l’équipe belge. Ce dernier se chargeant lui-même de composer l’équipe finale. Les équipes nationales qui avanceront dans les phases de groupe et la finale du tournoi seront accompagnées par les membres de leur staff, qui bénéficiera d’un hébergement et de transports vers les évènements Blizzard. Chaque utilisateur de la région possédera 3 votes.

Composition finale :

Belgique Alexandre “Spree” Vanhomwegen Flex
Belgique Jarne “Senpai” Hernalsteen Flex
Belgique Julien “Baud” Robert Support
Belgique Fabio “AFoxx” Veigas Support
Belgique Dany “Brudor” Debois Tank
Belgique Andreas “Logix” Berghmans DPS

Staff :

Belgique Fabio “AFoxx” Veigas Staff
Belgique Kevin “Dhevin” / Staff
Belgique Toetje Staff
ÉTAPE 2 : LES PHASES DE GROUPE (ÉTÉ)

La Belgique hérite du groupe H en compagnie du Royaume-Uni, de l’Allemagne et d’Israël.

Les 2 premiers de chaque groupe se qualifient pour une ultime manche à élimination directe contre un qualifié d’une autre poule. Les vainqueurs de ces matchs gagnant leur ticket pour la grande finale jouée à la traditionnelle Blizzcon.

La tâche s’annonçait donc rude pour nos compatriotes. Et comme de fait, les co-équipiers de Spree n’auront fait qu’illusion, ne remportant qu’une seule manche lors de leurs trois matchs (grâce à un Logix en feu).

Clap de fin donc pour nos 6 courageux guerriers. Ce qui n’enlève bien entendu rien à leurs compétences individuelles. Il a juste manqué peut-être un peu de collectif et d’automatismes, souvent symptôme d’une équipe nationale peu (ou mal?) préparée.

ÉTAPE 3 : LA FINALE

La grande finale aura donc lieu le 3 et 4 novembre à la Blizzcon, organisée cette année à Anaheim aux États-Unis. Les 8 qualifiés (Chine, Corée du Sud, Suède, États-Unis, France, Canada, Australie et Royaume-Uni) se battront pour remporter le titre de meilleure nation du monde sur Overwatch.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.