Home / Jeux / CS:GO / Bilan des qualifications EU pour les WESG 2017

Bilan des qualifications EU pour les WESG 2017

WESG Barcelone

Les qualifications européennes pour les World Electronic Sports Games 2017 se jouaient ce week-end. Nous avions deux équipes belges en lice sur CS:GO, toutes deux ayant des fortunes diverses.

PRÉSENTATION

Nous vous avions présenté les WESG en détails dans un précédent article. Je rappellerai tout de même la particularité de ce tournoi : les qualifications se faisant par zones (d’abord régionales, ensuite européennes), chaque équipe ne pouvait aligner que des joueurs de nationalité correspondant à leur zone. Par exemple, pour la zone BeNeLux qui nous concerne, les équipes ne pouvaient s’inscrire qu’en alignant des joueurs belges, hollandais ou luxembourgeois. C’est notamment à cause de cette restriction que l’on a pu par exemple voir une équipe EnVyUs alignée sans ScreaM, ce dernier jouant avec le mix belge.

Ceci dit, ce format de compétition a tout de même pu permettre à deux équipes belges composées pour l’occasion de se qualifier pour les finales européennes. Il a également apporté du grand spectacle lors de cette finale EU, amenant des rebondissements à tous les niveaux et permettant à certains mixs étrangers d’être hyper compétitifs, parfois même à la surprise générale.

CS:GO FÉMININ

Honneur aux dames, c’est un mix 100% belge qui s’est qualifié pour cette finale EU : 🇧🇪 Llo, 🇧🇪 KiTTy-KaT, 🇧🇪 KllyVe, 🇧🇪 Kitten et 🇧🇪 eNzy se sont alliées sous le tag 🇧🇪 Chocolates and Beers.

Versées dans la poule A avec 🇸🇪 Dynasty Female, 🇷🇴 la Roumanie et 🇳🇴 la Norvège, c’est contre ces dernières que nos filles ont débuté la compétition. Après une première manche perdue 13 à 16 sur Mirage, KllyVe et ses équipières ont su faire preuve de caractère pour finalement remonter et s’imposer 2 à 1 (16-12 sur Cache, 16-13 sur Train). Le tour suivant les voyait s’opposer aux suédoises de 🇸🇪 Dynasty Female. Là encore, le départ fut fastidieux et les filles durent laisser la première manche à leurs adversaires : 8-16 sur Cobblestone. Bis repetita du match précédent, nos belges vont relever la tête et arracher l’égalisation 16 à 14 sur Train. Malheureusement, elles s’inclineront lourdement dans la manche décisive (4-16 sur Overpass) et seront renvoyée en Loser Bracket.

Belgium Female

Tous les espoirs étaient cependant permis pour nos compatriotes face à 🇷🇴 la Roumanie, nos filles remportant même la première map (Overpass) 16 à 6. Mais c’était sans compter sur l’abnégation des roumaines qui enchaineront les deux manches suivantes (14-16 sur Train, 12-16 sur Inferno).

Le parcours de nos petites belges s’arrêtent donc là, cette dernière défaite les empêchant de passer en playoffs et tenter leur chance pour décrocher un des trois tickets mis en jeu pour les WESG 2017.

CS:GO MASCULIN

Ce mix 100% belge avait également fière allure au vu des noms qui le composait : 🇧🇪 ScreaM, 🇧🇪 to1nou, 🇧🇪 YOUYOU, 🇧🇪 FARIS et 🇧🇪 Ex6TenZ.

Héritant de la poule C, nos belges ont du faire face à des adversaires de choix : 🇫🇷 Team EnVyUs, 🇵🇱 Virtus.pro, 🇭🇺 GameAgents et 🇷🇺 la Russie. En battant 🇭🇺 GameAgents lors de leur premier match (16 à 13 sur Cache), nos compatriotes se sont mis dans de bonnes disposition avant d’affronter un morceau théoriquement beaucoup plus consistant en la personne de l’équipe polonaise 🇵🇱 Virtus.pro. Ces derniers faisant preuve de fébrilité tout au long de ces phases de poule (dont ils termineront avant-derniers), nos belges tireront intelligemment avantage de cela et les battront 16 à 9 sur Cobblestone.

WESG Belgique

Le match d’après présentait une difficulté encore plus accrue, face à une équipe 🇫🇷 EnVyUs presque au complet (ScreaM étant remplacé pour l’occasion par kioShiMa) et possédant donc l’expérience et les automatismes nécessaires pour faire douter les belges. L’exploit ne fut malheureusement pas au rendez-vous et les français s’imposeront logiquement 16 à 11 sur Cobblestone. Pendant ce temps, 🇵🇱 Virtus.pro ne faisant mieux qu’un match nul contre 🇭🇺 GameAgents (scellant le sort de ces deux équipes), nos belges étaient assurés de passer la phase de poule. Ce qui leur assurait également un ticket pour les WESG 2017 en Chine ! Le dernier match de poule se terminant par une anecdotique défaite des belges contre l’équipe russe (10-16 sur Inferno).

Belgium Ex6TenZ

Leur qualification en poche, c’est remplis de confiance et d’euphorie qu’Ex6TenZ et ses équipiers d’un jour entamaient les playoffs. L’enjeu était tout de même présent puisque ces qualifications européennes étaient dotées d’un prizepool alléchant. Sur leur petit nuage, nos belges n’auront fait qu’une bouchée des français de 🇫🇷 Limitless lors du premier tour : 16-9 sur Inferno, idem sur Mirage. Le tour suivant fut beaucoup moins évident face au futur finaliste : 🇸🇪 GODSENT. Nos compatriotes auront tout de même chèrement défendu leur peau dans les deux premières manches (12-16 sur Mirage, 16-12 sur Nuke) avant de s’écrouler complètement dans la troisième en se faisant écraser 16-0 sur Cache.

L’aventure s’arrête donc là pour la Belgique. Un top5-8 prometteur pour les WESG qui se dérouleront en mars à 🇨🇳 Changzhou.

Crédits photos : HLTV et FARIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *