Home / Jeux / Overwatch / Deux belges en Overwatch League

Deux belges en Overwatch League

Overwatch League

L’Overwatch League arrive à grands pas et les franchises se dévoilent petit à petit. Annoncée comme étant la première ligue professionnelle globale, nous pourrons y voir deux belges en action : Andreas “Logix” Berghmans et Alexandre “SPREE” Vanhomwegen.

PRÉSENTATION

L’Overwatch League est la future compétition organisée par Activision Blizzard. Voulant se rapprocher du format des compétitions sportives classiques, elle intégrera 12 équipes censées contenir les meilleurs joueurs du monde.

Mais le géant américain a voulu aller plus loin en imposant un système de franchise pour ces équipes. Un peu à la manière de la NBA-NHL-NFL, chaque équipe devra représenter une grande ville dans le monde. Par exemple, la team EnVyUs y participera sous le nom de Dallas Fuel, représentant (vous l’aurez compris) la ville de Dallas.

QU’EST-CE QU’UNE FRANCHISE?

Une équipe franchisée est une organisation sportive admise dans une ligue professionnelle uniquement par l’achat d’une franchise, au contraire du système de promotion et relégation employé généralement chez nous. Comprenez par là que quels que soient ses résultats, une équipe admise en Overwatch League ne descendra jamais de division et participera toujours au championnat. L’avantage de ce système est de penser à long terme, Activision Blizzard espérant ainsi attirer plus d’investisseurs. Ce qui implique aussi qu’elle est la seule à pouvoir intégrer de nouvelles équipes à son championnat.

Mais qui dit achat de franchises, dit propriétaires de celles-ci. Les équipes ne sont donc plus forcément gérées par des professionnels du sport électronique. Prenons l’exemple des Boston Uprising, détenue par Robert Kraft. Ce dernier n’est autre que le CEO du groupe Kraft et propriétaire d’une franchise en NFL : les New England Patriots (vainqueurs du Super Bowl 2016). Sachant que d’autres hommes d’affaires ont également investi beaucoup d’argent à l’achat de franchise pour cette compétition (on parle de 15 millions de dollars pour certaines), et que ces derniers auront beaucoup à dire sur la manière de gérer l’équipe, cela risque de rajouter pas mal de pression aux joueurs. On tend même vers une hyper professionnalisation du sport électronique, ce à quoi nous ne sommes pas encore habitués.

Overwatch League Outlaws

DES SALAIRES IMPOSÉS

Mais les exigences d’Activision Blizzard ne s’arrêtent pas là ! Les franchises devront assurer un contrat d’un an aux joueurs, associé à un salaire minimal de 50 000$ annuel, une assurance maladie et un plan d’épargne-pension. De plus, elles devront reverser minimum 50% des gains acquis lors de la compétition à leurs joueurs (cela représente 3,5 millions de dollars mis en jeu). Pour terminer, elles devront fournir hébergement et lieu d’entrainement à chaque joueur.

Overwatch League

DEUX BELGES PRÉSENTS

On ne les présente plus, nous avons deux belges dans le top mondial Overwatch : 🇧🇪 Andreas “Logix” Berghmans et 🇧🇪 Alexandre “SPREE” Vanhomwegen. On le sait depuis un petit moment, le premier participera à la compétition avec son équipe Misfits sous la franchise des Florida Mayhen. SPREE n’a quant à lui annoncé la bonne nouvelle que ce matin sur son compte Twitter : il jouera avec OpTic Gaming (délaissant ainsi FaZe Clan) sous la franchise des Houston Outlaws. C’est une excellente nouvelle pour le sport électronique belge !

LES FRANCHISES ACTUELLES
FRANCHISE ÉQUIPE PROPRIÉTAIRE
Boston Uprising / Robert Kraft
Dallas Fuel Team EnVyUs Hersh Interactive Group
Houston Outlaws OpTic Gaming Neil Leibman
London Spitfires Cloud9 Jack Etienne
Los Angeles Gladiators / Stan et Josh Kroenke
Los Angeles Valiants Immortals Noah Winston, Stephen Kaplan, Lionsgate et AEG
Florida Mayhen Misfits Ben Spoont
New York Excelsior / Fred Wilpon
Philadelphie / Comcast Spectacor
San Francisco Shock NRG Esports Andy Miller
Séoul Dynasty / Kevin Chou
Shanghai Dragons / NetEase

Certaines franchises doivent encore dévoiler officiellement leur équipe. Pour les y aider, le département Overwatch de Blizzard a établi une réserve de recrutement censée contenir les meilleurs joueurs au monde. Les propriétaires de franchise devant alors aller piocher dans ces candidats afin de former leur équipe. Une manière de faire un tri et de ne garder que le haut du panier. Bonne ou mauvaise chose?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.