Home / Interviews / Interview avec Raphaël “Targamas” Crabbé, support chez GamersOrigin

Interview avec Raphaël “Targamas” Crabbé, support chez GamersOrigin

Interview Targamas

Venant de remporter les Underdogs Summer Split avec son équipe GamersOrigin, Raphaël “Targamas” Crabbé est aujourd’hui un “support” sur qui il faut compter sur la scène League of Legends francophone. J’ai tenté d’en savoir un peu plus sur lui et sa structure.

L’INTERVIEW

Salut Raphaël, tout d’abord merci de m’accorder un peu de ton temps. Félicitations pour ton titre en Underdogs Summer Split 2017. Avant d’en parler, pourrais-tu te présenter à ceux qui ne te connaitrait pas encore?

Salut, moi c’est Raphaël “Targamas” Crabbé, j’ai 17 ans et je joue support pour l’équipe GamersOrigin.

Tu fais donc partie de la structure française GamersOrigin qui est active sur plusieurs disciplines. Elle est également un des leaders sur le streaming francophone. Qu’est-ce que cela fait de faire partie d’une telle organisation? Comment es-tu arrivé là?

TargamasC’est vraiment sympa de faire partie de cette structure, c’est ma 1ère team vraiment pro, avec toute une organisation derrière pour s’occuper de nous, et je m’y plais vraiment beaucoup. J’avais été contacté en début d’année par Shanky (notre manager) qui voulait monter un nouveau projet.

Tu fais partie de l’équipe League of Legends, mais je n’ai pourtant trouvé aucun portail dédié sur le site GamersOrigin. Êtes-vous moins médiatisé que les autres? Cela porte-t-il à conséquence sur votre équipe?

Je ne pense pas que nous sommes moins médiatisés, c’est juste que l’équipe Hearthstone est présente chez GO depuis très longtemps, alors que nous sommes présents seulement depuis 1 an. Hearthstone est bien plus compatible à un modèle compétitif + stream que LoL, et nous avons choisi dès le début de nous focus sur la compétition. Cela n’a pas vraiment d’impact sur nous, GO nous apporte tout ce dont nous avons besoin.

Vous êtes double champion en Underdogs, quels sont vos prochains objectifs?

Notre prochain objectif est le Challenge France, avec la demi ce week-end.

Tu es le seul belge de la lineup, est-ce contraignant par moment? Pourquoi avoir choisi une équipe française, l’e-sport belge n’est pas assez attractif pour des joueurs de haut niveau?

Ce n’est pas vraiment contraignant , ça ne change rien en réalité. Je ne suis pas le seul “étranger” de l’équipe donc ça va. Je me suis dirigé vers la France car la Belgique francophone est assez rattachée à l’e-sport en France, et que l’e-sport en Belgique n’existe pas vraiment à un niveau décent.

Justement, que penses-tu du sport électronique belge en général? Comment pourrions-nous l’améliorer dans le futur?

Je pense qu’il y a pas mal de fans d’e-sport en Belgique, mais malheureusement le terme est encore très inconnu pour les marques et le gouvernement. Alors que dans les autres pays, de plus en plus de lois sur l’e-sport passent, et de plus en plus de grosses marques sont intéréssées, ce qui n’est pas le cas en Belgique. Je pense du coup qu’il faudrait que plus de marques belges se lancent dans ce milieu, afin d’avoir plus de moyens pour créer structures et tournois.

Encore une fois merci pour tes réponses. Je te laisse le traditionnel mot de la fin.

Merci à toi pour l’interview, à GamersOrigin pour ce qu’ils nous apportent, et à toutes les personnes qui nous suivent et qui nous supportent !

Crédits photos : GamersOrigin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.