Home / Jeux / FIFA / Le Sporting de Charleroi a trouvé ses joueurs FIFA18

Le Sporting de Charleroi a trouvé ses joueurs FIFA18

RCSC

Le Royal Charleroi Sporting Club vient d’officialiser les joueurs qui le représentera sur FIFA pour la saison 2018-2019. Après des qualifications en deux étapes et un passage devant les responsables du Sporting, c’est finalement Matthias Rousselet et Jason “Ardixa” De Villers qui auront l’honneur de devenir les premiers e-zèbres de l’histoire du club.

PRÉSENTATION

Depuis la reprise en main du Royal Charleroi Sporting Club (RCSC) par Mehdi Bayat, les Zèbres surfent sur une dynamique positive. Acteur de premier plan en division 1 belge, le Sporting peut se vanter aujourd’hui de dégager une image positive, jeune et dynamique. Il n’est donc pas étonnant de voir que le club franchit un nouveau pas vers le sport électronique.

Pour rappel, le RCSC était la première équipe de football belge à s’intéresser à l’e-sport. En s’associant à LouvardGame afin d’organiser et promouvoir des évènements consacrés au sport électronique, le Sporting a démontré sa volonté de s’investir dans l’e-sport et a ouvert la voie à d’autres clubs en Belgique. En effet, le Standard, Mouscron et Anderlecht n’auront dès lors pas tardé à engager leur propre joueur FIFA.

RCSC

Après s’être attaché les services d’une équipe League of Legends, le Sporting était à la recherche de la pépite qui les représenterait sur FIFA18 lors de la saison 2018-2019. Soucieux de trouver la personne qui allait correspondre à 100% à leurs attentes, les Zèbres ont eu recours à un processus de qualification en plusieurs étapes. Un peu comme Anderlecht l’avait fait à l’époque, quatre tournois de qualification ont été organisés afin de faire s’affronter plus d’une centaine de joueurs !

LA SURPRISE DU CHEF

C’est finalement au terme de plusieurs semaines de qualifications que le nom des heureux élus a été annoncé : Belgique Jason “Ardixa” De Villers et Belgique Matthias Rousselet. Pour rappel, ils étaient encore quatre à pouvoir prétendre à cette place après l’ultime tournoi de qualification : les deux cités ci-dessus, Belgique Ludovik Albert et Belgique Anthony Lange . Retrouvez tous les détails des qualifications ici.

RCSC

Il restait néanmoins une dernière étape à franchir pour les quatre qualifiés : l’entretien d’embauche. Si nous en avons rigolé lors de notre dernière vidéo, cette étape n’en restait pas moins déterminante pour les candidats puisque c’est cette dernière qui allait définitivement sceller leur sort.

En effet, Mehdi Bayat (administrateur-délégué du RCSC), Walter Chardon (directeur commercial du RCSC) et Philippe Bouillon (responsable e-sport du RCSC) ont reçu tour à tour les finalistes afin de juger de leur motivation, mais aussi de tout un tas d’autres aspects confidentiels. On peut résolument penser que l’expérience des joueurs ainsi que leur implication dans la communauté aura été analysée par le staff.

Et surprise, à l’issue de ces entretiens, ce n’est pas un mais deux joueurs qui représenteront officiellement le club pour cette fin de saison et la suivante ! Belgique Jason “Ardixa” De Villers est certainement le choix de la raison de par son expérience, son palmarès et sa renommée sur la scène e-sportive belge.

Jason "Ardixa" De Villers

En revanche, la surprise vient de la nomination d’un second joueur : Belgique Matthias Rousselet. Le joueur, plutôt discret sur les réseaux sociaux, n’est en effet âgé que de 14 ans ! Ce qui l’exclu d’entrée de jeu des tournois officiels internationaux où la limite d’âge est fixée à 16 ans. Ceci dit, le jeune homme a brillé tout au long des qualifications en se payant même le luxe d’écarter certains favoris.

Difficile donc pour le Sporting de se passer d’un tel talent, c’est pourquoi après concertation, il aura été conclu que ce dernier intégrera le RCSC un peu plus tard sous un statut particulier. Pourquoi pas dans une éventuelle future académie e-sportive mise en place par les Zèbres?

Matthias Rousselet

Il faudra donc compter sur ces e-Zèbres ambitieux et performants pour les compétitions à venir. Une inconnue reste cependant de mise : comment le Sporting va-t-il gérer la répartition des tournois entre ses deux champions? Quoi qu’il en soit, c’est une excellente nouvelle pour le sport électronique belge et nous souhaitons d’ores et déjà une longue carrière à ces deux jeunes prodiges.

Crédits images : Benjamin Meulemans (frags.be)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *