Home / Jeux / CS:GO / Singularity Esports se féminise

Singularity Esports se féminise

Singularity Esports

La structure danoise Singularity Esports ne s’arrête plus de recruter. Après l’ouverture d’un roster CS:GO Academy et de nouveaux enrôlements sur Overwatch, League of Legends et Clash Royale, c’est au tour de la scène féminine CS:GO d’être mise à l’honneur avec l’arrivée de cinq filles talentueuses : la Team Unknown.

PRÉSENTATION

Danemark Singularity Esports fait partie de la nouvelle vague danoise d’équipes qui montent, au même titre que Danemark North, Danemark Astralis, Danemark Heroic ou encore Danemark Tricked Esport. Créée en avril 2016 grâce à l’apport de financements privés, la structure s’est développée petit à petit jusqu’à être active aujourd’hui sur de nombreuses licences.

Singularity Esports

Ayant débuté uniquement sur Counter-Strike : Global Offensive, c’est aujourd’hui paradoxalement le jeu avec lequel elle a le plus de mal à confirmer à haut niveau. En effet, et malgré sa victoire aux Copenhagen Games 2017 (voir photo ci-dessus), la structure a été amenée à se séparer de plusieurs joueurs suite à des conflits internes. Ce qui l’obligera du coup à devoir placer sa section CS:GO en hibernation le temps de retrouver de nouveaux éléments. On notera tout de même la présence d’un Belge en tant que coach : Belgique Anton “AntO_oNNN” Van Gorp.

De son côté, Europe Team Unknown commençait à se faire un nom sur le scène féminine CS:GO. Composé de joueuses d’expérience, le roster a su se faire remarquer grâce à sa qualification pour les Intel Extreme Masters (IEM) à Katowice. On peut notamment y retrouver Belgique Kelly “Kllyve” Verhaegen, qui aura finalement su rebondir après la dissolution de son ancienne équipe Allemagne Team Expert.

Singularity Esports

DES DÉBUTS EN DEMI-TEINTE

Une participation à un IEM n’est jamais quelque chose d’anodin et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que la Europe Team Unknown, sans structure officielle, soit approchée par Danemark Singularity Esports. Les deux parties ont su trouver un accord et c’est donc sous leurs nouvelles couleurs que les filles sont entrées dans l’arène de Katowice.

Versées dans la poule A en compagnie des favorites Team Dignitas Female, Kllyve et ses équipières n’auront malheureusement pas su faire la différence et termineront la compétition sur un maigre top5-6. Pour l’anecdote, ce sont les Dignitas qui s’imposent et empochent les 25 000$ de récompense.

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE
Singularity EsportsSingularity Esports
Belgique Kelly “Kllyve” Verhaegen
Russie Alyona “Candy” Kuvaeva
France Sophia “Kim” Benfakir
Pays-Bas Petra “Petra” Stoker
Roumanie Madalina “iLLa” Gherman

Crédits photos : Singularity & IEM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.