Home / Jeux / Battle Royale / Bilan belge de la Gamers Assembly

Bilan belge de la Gamers Assembly

Gamers Assembly

La Gamers Assembly se déroulait du 31 mars au 2 avril au Parc des Expositions de Poitiers (France). Proposant une vingtaine de tournois différents, des milliers de joueurs y étaient présents afin de s’y affronter. De nombreux Belges ont également fait le voyage pour y tenter leur chance. On vous fait un rapide résumé des différentes prestations belges.

PRÉSENTATION

Après notre preview complète des forces belges en présence lors de cette Gamers Assembly, l’heure est venue aujourd’hui d’en tirer le bilan. Après un week-end entier de compétition, nous avons eu droit à des déceptions mais également à de très bonnes surprises de la part de certains de nos compatriotes ! On notera notamment la très belle deuxième place du Belgique RCSC eSports dans l’arbre amateur du tournoi League of Legends !

COUNTER-STRIKE : GLOBAL OFFENSIVE

Nous avions trois Belges engagés dans ce tournoi : Belgique Younes “YOUYOU” Ait-Lalla (France Paris Gaming School), Belgique Victor “roombang” Henkinet (France Vexed Gaming) et son frère Belgique Pierre “NpK” Henkinet (France Vexed Gaming).

D’abord versées dans deux poules différentes, les deux équipes à consonance noire-jaune-rouge y auront fait un parcours sans faute : cinq matchs pour autant de victoires. Propulsés directement au deuxième tour de l’arbre final grâce à leur première place en phase de poule, France Vexed et la France Paris Gaming School allaient se débarrasser respectivement de  France MER IL ET FOU et France METALEAK BLACK afin d’atteindre les demi-finales du Winner Bracket.

Gamers Assembly

Pendant que l’équipe des frères Henkinet venait à bout d’France Oserv Esport, Belgique YOUYOU et ses équipiers étaient envoyés en Looser Bracket après leur défaite face aux surprenants France MINLATE (France AmaNEk (Misfits), France devoduvek (Misfits), France JACKz (EnVyUs Academy), France maou1m3, France GEARGANN).

La France Paris Gaming School allait alors entamer une remontée du Looser Bracket en venant à bout successivement de France METALEAK WHITE et France Team Delta Esport. Pendant ce temps, France Vexed affrontait les tombeurs de la France PGS en finale du Winner Bracket. Même issue pour les franco-belges, une défaite 1 à 2 les envoyant directement en finale du Looser Bracket.

Gamers Assembly

Le Looser Bracket proposait donc un ultime match en BO1 opposant nos trois compatriotes. C’est finalement la France Paris Gaming School qui s’imposera 16 à 9 au terme d’une belle rencontre sur Cobblestone. Fin du parcours pour France Vexed Gaming, Belgique Victor “roombang” Henkinet et Belgique Pierre “NpK” Henkinet terminant sur la troisième marche du podium.

La grande finale allait donc opposer la France Paris Gaming School à France MINLATE. La revanche de la demi-finale s’annonçait compliquée pour notre Belgique YOUYOU national, puisque son équipe allait commencer ce BO3 avec une manche de retard suite à leur remontée du Looser Bracket. L’exploit fut presque de mise, la France PGS ne s’inclinant que 14 à 16 face à son adversaire. Victoire 2 à 0 donc de France MINLATE qui remporte cette édition CS:GO de la Gamers Assembly. La France Paris Gaming School terminant sur une encourageante deuxième place, quelques jours seulement après la formation de cette line-up.

Gamers Assembly

RAINBOW SIX SIEGE

Le tournoi R6S contenait deux de nos compatriotes : Belgique Valentin “risze” Liradelfo et Belgique Laurent “Crapelle” Patriarche, respectivement joueur et coach chez France Millenium. Après une phase de poule maîtrisée à la perfection (trois victoires en trois matchs), l’arbre final aura été une simple formalité pour la formation violette. Du moins jusqu’à la finale du Winner Bracket. Après être venus à bout successivement de France SFPD-Unity, France Initio Gaming et France dizLown, c’est la France Team Vitality qui s’est dressée face à eux.

Une défaite 1 à 2 lors de cette finale les obligera à faire un tour en Looser Bracket afin d’y affronter France MOCKIT. Une victoire 2 à 1 les propulsa en grande finale où une revanche face à France Vitality les attendait. À croire que le noir-jaune-rouge était maudit pour cette Gamers Assembly, les hommes de Belgique Laurent “Crapelle” Patriarche devront une nouvelle fois s’incliner et monter ainsi sur la deuxième marche du podium.

Gamers Assembly

Crédits images : Millenium, Nacon France, Olivier Redonnet (Gamers Assembly), Gamers Assembly

Sommaire :
Page 1 : CS:GO et Rainbow Six Siege
Page 2 : League of Legends
Page 3 : Fortnite et PUBG
Page 4 : Hearthstone et Rocket League
Page 5 : Bilan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *