Home / Jeux / CS:GO / Ce week-end, c’était aussi The Party 16

Ce week-end, c’était aussi The Party 16

The Party 16

Ce week-end était particulièrement chargé au niveau e-sportif puisque l’un des plus gros événements du BeNeLux, The Party, ouvrait également ses portes aux joueurs. Plusieurs équipes belges avaient fait le déplacement au Beursgebouw à Eindhoven (Pays-Bas) afin de tenter leur chance sur un des onze tournois proposés.

PRÉSENTATION

The Party se présente comme étant le plus gros événement e-sportif du BeNeLux. Rappelons tout de même que la Frag-o-Matic, par exemple, est dans le même ordre de grandeur que son confrère hollandais. Organisée depuis 2003, cette lan peut accueillir plus de mille joueurs s’affrontant sur onze disciplines différentes : CS:GO, GWENT, Hearthstone (Classic et Tavern Brawl), League of Legends (Classic et 1v1), Overwatch, PUBG, Rainbow Six Siege et Rocket League (3v3 et 2v2).

Pour sa seizième édition, The Party se dotait d’un cashprize total d’environ 7350€ + de nombreux lots gaming qui venaient largement doubler ce montant (certains tournois étant sponsorisés).

The Party 16

COUNTER-STRIKE : GLOBAL OFFENSIVE

Avec 34 équipes alignées au départ, le tournoi CS:GO proposait un cashprize total de 2500€ + 5 périphériques de chez Cooler Master aux trois premiers (souris, casques et tapis de souris).

Huit poules furent d’abord constituées afin de déterminer les seize équipes envoyées dans l’arbre final. Tous les favoris ont tenu leur rang puisqu’on retrouvera au premier tour des équipes comme Pays-Bas Get Gaming, Pays-Bas mCon esports, Pays-Bas JoinTheForce mais aussi nos compatriotes de chez Belgique Sector One. Notons que cette phase finale a été jouée en BO1, à part les finales jouées elles en BO3.

The Party 16

Les Belgique Sector One, après une première victoire sans forcer face à Pays-Bas Legends Return, se verront surprendre par Pays-Bas JoinTheForce 4 à 16 et seront donc forcés de poursuivre la compétition dans le Looser Bracket. Ils le remonteront petit à petit jusqu’à chuter à nouveau face à Pays-Bas JoinTheForce en demi-finale. Quatrième place donc pour nos compatriotes.

Leurs bourreaux seront quant à eux éliminés au tour d’après face à Pays-Bas mCon esports et prendront ainsi la troisième place. Finale 100% hollandaise entre Pays-Bas Get Gaming qui a réalisé un parcours presque sans faute dans le Winner Bracket et Pays-Bas mCon esports partant avec une manche de retard à cause de leur passage en Looser Bracket. Pas de remontada pour ces derniers qui s’inclineront 0 à 2 et laisseront filer le titre du côté des Pays-Bas Get Gaming.

The Party 16

HEARTHSTONE

Jolie affluence pour le tournoi Hearthstone puisque 37 joueurs s’y sont affrontés pour tenter de décrocher une part des 510€ de cashprize mais également de repartir avec un des périphériques mis en jeu par Thermaltake. Plusieurs têtes connues y ont pris part : Pays-Bas d3n0r (Pays-Bas mCon), Pays-Bas maDe (Pays-Bas mCon), Pays-Bas Narra (Pays-Bas mCon), Pays-Bas benene (Pays-Bas Corax), Pays-Bas badajimpom (Pays-Bas Echo Zulu), …

Ici aussi, on a retrouvé tous les favoris dans l’arbre finale après être sortis victorieux de la phase de poule. C’est finalement le surprenant joueur de la team Pays-Bas LYNX, Espagne Socorrista qui s’imposera devant Pays-Bas Mito (Pays-Bas Echo Zulu) et Pays-Bas benene. Le premier Belge se classe dans le top13-16, il s’agit d’ Belgique Antwerp.

LEAGUE OF LEGENDS

Du stuff Razer et 1500€, voilà ce qui a réuni les 18 équipes dans ce tournoi LoL. Quelques grosses écuries présentes en Kayzr League ou en ESL BeNeLux Championship la saison passée se sont déplacées pour en découdre : Pays-Bas New Dynasty, Pays-Bas Trust Gaming, Pays-Bas mCon Esports, Belgique Sector One, Pays-Bas Team Echo Zulu.

C’est presque sans surprise que l’on retrouve trois d’entre elles sur le podium final : Pays-Bas New Dynasty aura fait un sans faute dans le Winner Bracket et remporte le tournoi devant Belgique Sector One et Pays-Bas mCon Esports.

RAINBOW SIX SIEGE

La discipline montante de l’e-sport mondial, Rainbow Six Siege, a encore du mal à faire sa place dans nos contrées. Cinq équipes seulement étaient présentes pour ce tournoi, ces dernières s’affrontant pour 1000€ de cashprize et du matériel Trust.

Réunies en une poule jouée en round robin, ce sont les Belgique Bastards Esports qui remportent le tournoi en ne perdant aucun match. Belle perf’ de nos compatriotes ! Ils devancent sur le podium Europe Gaming Alliance et Pays-Bas AETAS eSports.

ROCKET LEAGUE

Belle affluence pour ce tournoi 3v3 Rocket League : 21 équipes au départ malgré le faible cashprize (280€ + stuff gaming). Plusieurs grosses structures du BeNeLux avaient fait le déplacement : Pays-Bas Corax Gaming, Belgique ToxicFalcons, Pays-Bas mCon,

Après une phase de poule disputée, seize équipes se retrouvaient dans l’arbre final. C’est finalement l’un des favoris, Pays-Bas mCon (deuxième lors de l’ESL BeNeLux Championship), qui remporte le tournoi devant Pays-Bas Corax Gaming et Pays-Bas Scavenge eSports.

LES PODIUMS
  CS:GO
1er Get Gaming
2ème mCon
3ème JoinTheForce
Hearthstone
1er Socorrista
2ème Mito
3ème benene
LoL
1er New Dynasty
2ème Sector One
3ème mCon
  Rainbow Six Siege
1er Bastards Esports
2ème Gaming Alliance
3ème AETAS eSports
Rocket League
1er mCon
2ème Corax Gaming
3ème Scavenge eSports
Overwatch
1er ECV Prosperity
2ème OMEGALUL
3ème Apex Hawks
  GWENT
1er Somrune
2ème Sliver233
3ème cptnDoggo
Rocket League 2v2
1er Team Power Unl.
2ème mCon
3ème Scavenge Red
LoL 1v1
1er EZ Boomin
2ème FrostJoker
3ème Croné

Crédits images : The Party

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.