Home / Jeux / CS:GO / La DreamHack Marseille, c’est fini !

La DreamHack Marseille, c’est fini !

DreamHack Masters Marseille 2018

La finale entre Natus Vincere et Astralis a clôturé ce dimanche soir les cinq jours de folie de cette DreamHack Marseille. Surprises, spectacle, rebondissements et parties de haut niveau ont fait de cette édition de la DreamHack Masters une complète réussite.

PRÉSENTATION

Les DreamHack Masters sont une des références en terme de tournois dédiés au sport électronique. Inaugurées en 2016 à Malmö (Suède) par l’organisation DreamHack, elles sont le pendant professionnel des traditionnelles DreamHack Bring Your Own Computer (BYOC) où chacun amène son matériel à l’ancienne.

Ces DH Masters prennent place deux fois par an un peu partout sur la planète. Proposant à chaque édition un cashprize total de 250 000$, elles réunissent quelques-unes des meilleurs équipes au monde afin de proposer un spectacle de folie aux nombreux spectateurs présents sur place.

Cette année, ce sont Marseille (du 18 au 22 avril) et Stockholm (du 29 août au 2 septembre) qui ont été désignés pour accueillir l’événement. Seize équipes se retrouveront donc dans la cité phocéenne ce weekend afin de s’y affronter pour décrocher les 100 000$ promis au vainqueur ainsi que le titre de champion de la DreamHack Marseille 2018. Parmi ces équipes, notons que quatre d’entre elles auront dû passer par des qualifications préalables : Europe Valiance, Turquie Space Soldiers, Australie Renegades et Chine TyLoo.

DreamHack Masters Marseille 2018

Concernant les autres, toutes invitées par l’organisation, les plus grandes écuries actuelles ont fait le déplacement : France G2 Esports, Danemark Astralis, Cloud9, France EnVyUs, Europe FaZe, Suède fnatic, Kazakhstan Gambit, USA - Canada Team Liquid, Europe mousesports, Ukraine Natus Vincere, Suède NiP et Brésil SK Gaming.

ASTRALIS CHAMPION AU BOUT DU SUSPENSE

La phase de poule aura été pimentée dès le début. Le match d’ouverture de la compétition aura vu une équipe France EnVyUs se faire littéralement balayer par Europe FaZe 16 à 1 ! On savait les Franco-Belges dans une mauvaise période mais pas à ce point. L’autre grosse surprise du premier jour a été la claque reçue par les dauphins des derniers WESG Turquie Space Soldiers par Danemark Astralis. Deux petits rounds seulement pour les Turcs et puis s’en vont…

Le Looser Bracket sera dans la lignée du premier tour. Alors que l’on voyait France G2 Esports comme favori logique de la compétition, et qui plus dans leur match face à leurs compatriotes de chez  France EnVyUs, ils s’écrouleront face à ces derniers 7 à 16 et seront éliminés d’entrée de jeu de la compétition. Les Turquie Space Soldiers subiront le même sort après leur défaite face aux surprenants Kazakhstan Gambit.

12h00 Europe FaZe 16 – 1 EnVyUs France
12h00 Europe mousesports 16 – 13 Valiance Europe
13h30  Cloud9 22 – 20 G2 Esports France
13h30 Brésil SK Gaming 13 – 16 NiP Suède
15h00 Suède fnatic 16 – 4 TyLoo Chine
15h00 USA - Canada Liquid 16 – 7 Gambit Kazakhstan
16h30 Ukraine Na’Vi 16 – 4 Renegades Australie
16h30 Danemark Astralis 16 – 2 Space Soldiers Turquie
   
18h00 France G2 Esports 7 – 16 EnVyUs France
18h00 Brésil SK Gaming 16 – 4 Valiance Europe
19h30 Australie Renegades 16 – 12 TyLoo Chine
19h30 Turquie Space Soldiers 7 – 16 Gambit Kazakhstan

Le deuxième jour de la compétition était réservé aux vainqueurs de la première journée. Une première place de groupe était donc en jeu. Ce jeudi a également eu droit à son lot de surprises puisque l’autre grand favori du tournoi, Europe FaZe, se verra corriger 2 à 0 par Cloud9. Europe mousesports, Suède fnatic et USA - Canada Team Liquid perdront également leur match et devront passer par une rencontre décisive chacun afin d’espérer atteindre les demi-finales du samedi.

10h00 Europe FaZe 0 – 2 Cloud9
13h00 Europe mousesports 1 – 2 NiP Suède
16h00 Suède fnatic 1 – 2 Na’Vi Ukraine
19h00 USA - Canada Liquid 1 – 2 Astralis Danemark

Place au vendredi qui a servi de jugement dernier pour quatre équipes. Pas de grosses surprises ici si ce n’est l’élimination de USA - Canada Team Liquid par les Kazakhs de chez Kazakhstan Gambit qui ne cessent de surprendre. Brésil SK Gaming passera également à la trappe après leur défaite face à des Europe mousesports un peu ragaillardis depuis leur contre-performance du tour précédent.

10h00 Europe FaZe 2 – 0 EnVyUs France
13h00 Brésil SK Gaming 0 – 2 mousesports Europe
16h00 Australie Renegades 0 – 2 fnatic Suède
19h00 USA - Canada Liquid 1 – 2 Gambit Kazakhstan

Le samedi était synonyme de changement de décor pour les équipes qualifiées. C’est en effet le jour où elles ont pu intégrer le Dôme de Marseille afin d’en découdre sur une scène spectaculaire et devant des milliers de spectateurs en folie.

Après tirage au sort prenant en compte les têtes de séries, nous avons eu droit à des rencontres pour le moins explosives. Ukraine Natus Vincere sortira Europe mousesports de la compétition, suivi juste après par Cloud9 qui se fera aussi surprendre par les inarrêtables Kazakhstan GambitEurope FaZe n’aura pas le droit de s’exprimer non plus face à Danemark Astralis. Pour terminer, les Suède Ninjas in Pyjamas ne verront pas les demi-finales après leur défaite 1 à 2 face à leur compatriote de structure Suède fnatic.

10h00 Ukraine Na’Vi 2 – 0 mousesports Europe
13h00 Cloud9 0 – 2 Gambit Kazakhstan
16h00 Danemark Astralis 2 – 0 FaZe Europe
19h00 Suède NiP 1 – 2 fnatic Suède

Vint enfin le dernier jour de la compétition. Après des demi-finales paradoxalement peu disputées, ce sont Ukraine Natus Vincere et Danemark Astralis qui ont gagné le droit de se payer un ultime match en bords de Méditerranée.  

11h00 Ukraine Na’Vi 2 – 0 Gambit Kazakhstan
14h00 Danemark Astralis 2 – 0 fnatic Suède

Peu de monde aurait pu prédire une finale opposant ces deux structures. Les deux équipes auront réussi l’exploit de ne perdre aucune rencontre lors de cette DreamHack Marseille ! Du moins jusqu’à la finale…

18h00 Ukraine Na’Vi 0 – 2 Astralis Danemark

Crédits images : DreamHack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.