Home / Jeux / Moba / Un Belge remporte les LCS Europe Spring 2018

Un Belge remporte les LCS Europe Spring 2018

LCS EU

La grande finale des League of Legends Championship Series Europe se jouait ce dimanche entre fnatic et G2 Esports. Cette rencontre allait propulser une des deux équipes sur le toit de l’Europe après quatre mois de compétition intense. Un Belge a eu le privilège de disputer ce match !

PRÉSENTATION

Les League of Legends Championship Series (LCS) sont l’une des principales ligues dédiées à League of Legends. Organisée depuis 2012 par l’éditeur du jeu RIOT, la compétition propose aux joueurs deux éditions par an : le Spring Split et le Summer Split. Comme souvent et pour plus de facilité logistique, deux zones géographiques sont également mises en place : Amérique du Nord et Europe.

LCS EU

Cette saison 2018 a subi quelques changements majeurs. Le premier étant le retour de la compétition en BO1 : plus de surprises, plus de suspense, plus de spectacle. Le BO3 s’étant révélé à l’usage trop long et peu immersif.

Autre changement d’importance, c’est la suppression des Challenger Series. Anti-chambre des LCS, cette compétition a disparu au profit de nouvelles ligues nationales amenant à des finales européennes deux fois par an. Cela permettra aux équipes de jouer sur une plus longue période et ainsi de s’affûter plus efficacement pour aller titiller l’échelon supérieur.

Dernière grosse modification : il n’y aura plus de relégation entre le Summer et le Spring Split. Cela permettra ainsi aux équipes de pouvoir mieux planifier leur budget et ainsi proposer plus de stabilité à d’éventuels investisseurs. Cela devrait également ramener une certaine sérénité dans les relations équipes/investisseurs et se répercuter positivement sur le niveau de jeu global.

LES LCS EU SPRING 2018

Intéressons-nous plus particulièrement à la compétition jouée sur le Vieux Continent puisque deux puis trois Belges y ont pris part : Belgique Yasin “Nisqy” Dinçer (Splyce), Belgique Raphaël “Targamas” Crabbé (Giants) et Belgique Gabriël “Bwipo” Rau (fnatic).

 
Dix équipes faisant partie du top européen étaient présentes au départ : huit équipes venant du Summer Split 2017 (Europe fnatic, Europe G2 Esports, Europe H2K, Europe Misfits, Europe Splyce, Allemagne Team ROCCAT, France Team Vitality et Allemagne Unicorns Of Love) et deux équipes qualifiées lors de l’ultime phase de promotion de la saison précédente (Espagne Giants et Allemagne FC Schalke 04).

D’abord répartis dans une poule au format round robin aller-retour (BO1), seuls les six premiers continuaient l’aventure en playoffs. Les deux premières équipes étant directement qualifiées pour les demi-finales. Cette phase finale était jouée à la Royal Arena de Copenhague (Danemark).

Les playoffs ont été joués en BO5 élimination directe. Six équipes s’y sont affrontées afin de remporter une part des 200 000€ mis en jeu mais également un des trois tickets pour le Rift Rivals 2018 (tournoi opposant les trois premiers des LCS EU et des LCS NA) et la qualification au Mid Season Invitational 2018 (tournoi regroupant les vainqueurs de différentes compétitions internationales) réservée au vainqueur.

LE NOIR-JAUNE-ROUGE REPRÉSENTÉ

Belgique Yasin “Nisqy” Dinçer est arrivé chez Splyce en fin d’année passée. Bien décidé à impressionner le public européen après son passage remarqué en LCS NA avec la  Team EnVyUs, notre compatriote aura misé sur le bon cheval en revenant de ce côté de l’Atlantique. Après une phase de poule maitrisée où ils termineront troisième avec onze victoires pour sept défaites, le Belge et ses équipiers auront dû passer par un match décisif face à  Europe G2 Esports afin de déterminer la deuxième et troisième place de poule (les deux équipes ayant terminé avec le même ratio victoire/défaite). Toujours en BO1, cette manche “tiebreak” tombera du mauvais côté pour notre compatriote, ce qui les obligera à jouer le premier tour des playoffs.

LCS EU

Qu’à cela ne tienne, Europe Splyce ne fera qu’une bouchée de la  Allemagne Team ROCCAT lors de ce premier match de playoffs. Une victoire 3 à 0 qui leur permettra d’accéder aux demi-finales où ils se retrouveront à nouveau face à  Europe G2 Esports. Bis repetita pour Europe Splyce qui finira par s’incliner 1 à 3 et sera envoyé en petite finale. Gros duel en perspective puisque c’est la surprenante France Team Vitality qui se dressera face à eux. La place sur le podium sera indécise jusqu’au bout puisqu’il aura fallu aller au terme de ce BO5 pour voir notre compatriote et ses équipiers s’imposer 3 à 2. Podium donc pour Belgique Yasin “Nisqy” Dinçer.

Les choses se sont en revanche moins bien déroulées pour Belgique Raphaël “Targamas” Crabbé. Le Belge, également arrivé en fin de saison passée chez Espagne Giants, rêvait certainement d’un meilleur dénouement pour ses premiers LCS. Après un bon départ dans la compétition avec quatre victoires en six matchs, notre compatriote et ses équipiers se sont totalement écroulés par la suite pour terminer à une décevante neuvième place avec sept victoires et onze défaites. La compétition s’arrête donc là pour Espagne Giants qui aura sans doute fait le plein d’expérience afin de revenir plus fort dans le futur.

LCS EU

Si nos deux compatriotes du dessus ont joué l’entièreté de la saison, ce n’est pas le cas de  Belgique Gabriël “Bwipo” Rau. Arrivé en début d’année chez Europe fnatic avec le rôle établi de remplaçant pour le poste de top laner, le Belge aura su profiter d’un coup du sort avec la blessure de France Paul “sOAZ” Boyer pour terminer les LCS EU en tant que titulaire. Faisant sa première apparition lors de la huitième semaine de compétition face aux Allemagne Unicorns Of Love (victoire 1 à 0), notre compatriote enchainera la semaine d’après avec une seconde victoire d’affilée face à Espagne Giants.

Europe fnatic terminera la phase de poule à la première place avec un excellent bilan de quatorze victoires pour seulement quatre défaites ! Accédant grâce à cela directement à la demi-finale des playoffs, le Belge et ses équipiers y ont affronté la France Team Vitality. Victoire nette et précise 3 à 1 pour l’équipe de notre compatriote qui se qualifie ainsi pour la grande finale face à Europe G2 Esports.

LCS EU

Gros choc pour cette finale puisqu’elle oppose les deux équipes les plus titrées en LCS EU : Europe fnatic (5 titres de champion + une finale régionale) face à Europe G2 Esports (4 titres).  Belgique Gabriël “Bwipo” Rau ne s’attendait certainement pas à une telle opportunité si tôt sous ses nouvelles couleurs. C’est pourtant bien le Belge qui sera titulaire au poste de top laner, France sOAZ n’étant toujours pas rétabli de sa blessure au bras.

On espérait un BO5 hyper serré, il n’en fût rien. Tout d’abord dominé en début de partie, Europe fnatic aura su inverser la tendance à chaque fois et s’imposer 3 à 0. Ils raflent donc le titre de champion dans ces LCS EU Spring 2018 mais également les 80 000€ promis aux vainqueurs.

LCS EU

Premier titre majeur donc pour Belgique Gabriël “Bwipo” Rau, lui qui évoluait encore la saison passée dans le subtop turc. Pas le temps de niaiser comme dirait nos amis canadiens puisque la line-up va s’envoler dans les jours qui suivent pour la Corée du Sud afin de se préparer au mieux pour le Mid Season Invitational 2018 !

Crédits images : Lolesports, Giants, Splyce, fnatic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *