Home / Jeux / Battle Royale / L’Occitanie Esports, c’était ce week-end

L’Occitanie Esports, c’était ce week-end

Occitanie Esports

La Gamers Assembly prenait ses quartiers d’été ce week-end à Montpellier pour l’Occitanie Esports. Cinq tournois y étaient organisés : CS:GO, Hearthstone, Fortnite, League of Legends et Dragon Ball FighterZ. Nous avions des Belges dans presque toutes les disciplines. Résumons leurs parcours.

PRÉSENTATION

L’Occitanie Esports est l’association de trois acteurs de l’événementiel français : Montpellier Events, ESL et l’Association FuturoLAN. Réunis autour d’un même projet pour la première fois, ils ont vu grand pour cette première édition !

Occitanie E-sports

Cinq tournois dont une manche de l’Open Tour France sur League of Legends regroupés sous l’appellation Gamers Assembly Occitanie Edition (pour rappel, FuturoLAN est l’association en charge des Gamers Assembly), un village regroupant plusieurs exposants et animations ainsi qu’un espace dédié aux influenceurs (Gotaga en tête).

L’événement s’est déroulé tout le week-end dans la deuxième plus grande salle de France : la Sud de France Arena. Avec près de 40 000€ de cashprize tous jeux confondus, des centaines de joueurs avaient fait le déplacement. Étrangement, c’est le tournoi Counter-Strike : Global Offensive qui aura connu le moins de participants avec seulement huit équipes au départ.

COUNTER-STRIKE : GLOBAL OFFENSIVE

Le tournoi, appelé AORUS Counter-Strike : Global Offensive Trophy suite à l’arrivée du sponsor au faucon d’acier, a connu un échec en terme d’affluence. On le pressentait depuis quelques semaines avec les nombreux messages sur les réseaux sociaux qui allaient en ce sens mais tout de même ! Huit équipes seulement se sont inscrites au tournoi, malgré les 5000€ de cashprize et le stuff AORUS supplémentaire.

Occitanie E-sports

Le tournoi s’est malgré tout déroulé sur deux jours et en plusieurs étapes. D’abord une phase de poule où les huit équipes ont été réparties en deux groupes dont les deux meilleurs se retrouvaient dans l’arbre final. Pour les autres, un arbre amateur a été créé et offrait 250€ à chaque équipe ainsi que du matériel AORUS.

Deux équipes sortaient du lot sur papier et faisaient office d’ultra favorites : France Paris Gaming School et France Epsilon.fr. Après de nombreuses polémiques, il semblerait que Belgique Nicolas “Keoz“ Dgus ait bel et bien décidé de s’allier à France Malek “maleK” Bennouioua dans le futur puisqu’il était une nouvelle fois sous les couleurs de chez France Epsilon.fr lors de cet événement.

Occitanie E-sports

Comme prévu, ces deux équipes n’auront fait qu’une bouchée de la concurrence pour se retrouver en face à face lors de la finale. Nous avons eu droit à un BO3 indécis jusqu’au bout ! Après avoir remporté Mirage 16 à 14, France Epsilon.fr ne pourra rien faire lors de la seconde manche sur Dust2 en s’inclinant 4 à 16. Tout allait se jouer sur Cache dans une manche décisive intense. C’est un Belgique Nicolas “Keoz“ Dgus déchaîné qui va arriver à décrocher l’overtime de justesse et ainsi maintenir son équipe dans la partie.

L’action de notre compatriote n’aura pas été vaine puisqu’elle aura permis à son équipe de remporter la victoire 19 à 17 ! Sacre donc pour France Epsilon.fr, malgré le fait que l’on ne sait toujours pas aujourd’hui s’il s’agit d’un mix, d’un projet en construction ou de la line-up définitive de la structure. Ce résultat devrait nous apporter un début de réponse assez rapidement…

Crédits images : Occitanie E-sports, Epsilon

Sommaire :
Page 1 : Présentation et CS:GO
Page 2 : Hearthstone et League of Legends

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.