Home / Jeux / CS:GO / NpK et roombang retrouvent une structure

NpK et roombang retrouvent une structure

eFrog

À peine séparée de son ancienne structure Vexed Gaming, la line-up franco-belge rejoint le nouveau projet de Michael “HaRts” Zanatta et Hovik “KQLY” Tovmassian et jouera désormais sous les couleurs de l’organisation eFrog.

PRÉSENTATION

La scène e-sportive française doit désormais compter sur une nouvelle structure en son sein : France eFrog. Projet mené à bout de bras par France Michael “HaRts” Zanatta et le controversé France Hovik “KQLY” Tovmassian, il a été officialisé la semaine dernière en même temps que sa première line-up Counter-Strike : Global Offensive.

Si la naissance de ce projet fait grand bruit dans le microcosme CS:GO, c’est principalement grâce (ou à cause) de ses deux fondateurs. Si l’un a une carrière irréprochable et à faire pâlir d’envie la majorité des joueurs francophones d’aujourd’hui, l’autre est plutôt connu pour avoir défrayé la chronique pour des faits avérés de tricherie.

eFrog

France Michael “HaRts” Zanatta est un grand nom de la scène CS:GO. Ayant démarré sa carrière en 2003 chez France Bizounours, il va très vite gravir les échelons et faire les beaux jours d’ France *aAa*, France goodgame, France emuLate!France Millenium sur CS 1.6 puis sur CS:GO chez France Clan Mystik. Il n’a aujourd’hui plus rien à prouver en tant que joueur, et ce n’est pas son palmarès qui me contredira : victoire en WCG 2007, victoire en WEB e-Stars 2008, victoire à l’ESWC 2013, victoire en Gamers Assembly 2016, … Il a également été élu meilleur joueur français de la décennie précédente chez nos confrères de team-aaa.com.

eFrog

Il revient donc aujourd’hui avec son tout nouveau projet mais en tant que coach cette fois. Va-t-on assister à une carrière à la Zinédine Zidane?

France Hovik “KQLY” Tovmassian représente lui plutôt le côté obscur de la Force. Les deux hommes se connaissent bien pour avoir remporté ensemble l’ESWC 2013 chez France Clan-Mystik mais la similitude entre les deux hommes s’arrête là. France KQLY a débuté sa carrière en 2012 chez France Team eXtensive! puis après un passage chez France Clan-Mystik, il ira quelques mois chez France Team LDLC avant d’intégrer Singapour Titan eSports. Et là, c’est le drame…

Vexed Gaming

Rattrapé par l’anti-cheat de Valve (VAC), il sera renvoyé de sa structure mais également de tout tournoi sponsorisé par l’éditeur du jeu. Il devra attendre presque trois ans pour retrouver une structure : Europe Vexed Gaming. La suite, nous la connaissons…

UN PAVÉ DANS LA MARE

Il n’empêche que le projet France eFrog parait ambitieux, sérieux et réaliste. D’une part pour les raisons citées ci-dessus, mais également par l’arrivée d’une line-up stable, performante et tout aussi ambitieuse : les ex-Vexed Gaming.

Il n’aura donc pas fallu longtemps à Belgique Victor “roombang” Henkinet et son frère Belgique Pierre “NpK” Henkinet pour retrouver une structure sérieuse. C’est donc la line-up au complet qui rejoint France eFrog. Tout est à reconstruire, les qualifications et autres slots devront être regagnés mais l’équipe en est tout à fait capable !

C’est d’ailleurs en ESEA que les premiers résultats sont tombés. Directement placé en division “Advanced” grâce au slot récupéré de l’aventure Europe Vexed Gaming, la line-up France eFrog fait déjà parler d’elle en enchainant deux victoires face à Europe The Imperial (vainqueur de la Copenhagen Games 2018) et Norvège Epiphany Bolt. Cela promet pour la suite…

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE
eFrogeFrog
Belgique Victor “roombang” Henkinet
Belgique Pierre “NpK” Henkinet
France Hovik “KQLY” Tovmassian
France Kévin “Uzzziii” Vernel
France Thibault “EMYOR” Soulet
France Michael “HaRts” Zanatta (coach)

Crédits images : eFrog, Vexed Gaming, HLTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.