Home / Suite / Résumé belge de la DreamHack Austin 2018 – PUBG

Résumé belge de la DreamHack Austin 2018 – PUBG

DreamHack Austin

PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS

Une autre performance belge remarquable lors de cette DreamHack Austin s’est produite sur le Battle Royale PlayerUnknown’s Battlegrounds. Belgique Can “TEXQS” Ozdemir, fraîchement arrivé chez les Pittsburgh Knights, y participait avec ses nouveaux équipiers.

Avec ses 100 000$ de cashprize, PUBG a voulu redorer son blason sur la scène e-sportive et montrer un peu de résistance à son concurrent direct : Fortnite. Réunissant seize équipes toutes sorties de qualifications préalables (5 EU, 5 NA, 1 SA et 5 BYOC), le tournoi se jouait en équipe et  à la première personne. On a pu noter la présence de grosses écuries telles que FaZe Clan, Pays-Bas Team Liquid, Team EnVyUs, Tempo Storm, … mais aussi la présence d’une équipe francophone France Team Vitality.

DreamHack Austin

Les équipes se sont donc affrontées durant deux jours sur Erangel afin de se disputer le moindre point pouvant être gagné lors des douze manches que durait le tournoi.

Pittsburgh Knights a eu du mal à rentrer dans la compétition en ne faisant pas mieux qu’un top7 lors des cinq premières manches (dont une avec 0 kill). Le tournant aura été la sixième manche où ils arriveront à décrocher la victoire avec un nombre de kills impressionnant : 16 victimes, personne n’aura fait mieux dans le tournoi.

DreamHack Austin

Assurant le top10 dans chaque manches restantes (dont un top3 lors de la neuvième), leur régularité aura été payante puisque notre compatriote et les siens accrochent une deuxième place finale. Belle performance pour Belgique Can “TEXQS” Ozdemir sous ses nouvelles couleurs, les Pittsburgh Knights ouvrant là leur palmarès de victoires depuis leur création en 2017.

C’est d’autant plus encourageant que c’est le deuxième bon résultat depuis l’arrivée du Belge dans sa nouvelle structure. Ils viennent d’enchainer une victoire lors de la qualification fermée européenne #2 avec cette jolie deuxième place. La line-up monte en puissance et on est en droit de se demander où elle s’arrêtera…

DreamHack Austin

Crédits images : DreamHack, Pittsburgh Knights, Liquipedia

Sommaire :
Page 1 : Présentation et R6S
Page 2 : PlayerUnknown’s Battlegrounds

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.