Home / Jeux / Moba / Des Belges aux University Esports Masters

Des Belges aux University Esports Masters

University Esports Masters

Les University Esports Masters (UEM) se jouaient du 16 au 19 juillet à Tenerife en Espagne. Cinquante-cinq étudiants représentant onze nations différentes se sont affrontés durant quatre jours afin de remporter le titre de champion d’Europe universitaire.

PRÉSENTATION

Les University Esports Masters (UEM) sont une compétition e-sportive européenne dédiée aux étudiants. Créée en 2016 par cinq organisations nationales différentes (France, Royaume-Uni, Italie, Espagne et Portugal), elle regroupe aujourd’hui des centaines d’étudiants un peu partout en Europe autour de leur passion commune : League of Legends.

University Esports Masters

Comme chaque année, une grande finale européenne est organisée afin de sacrer l’équipe universitaire championne d’Europe. Mais avant de pouvoir prétendre à ce titre, chaque pays participant doit organiser des qualifications nationales afin de sélectionner la line-up qui les représentera lors de la grande finale. La seule condition pour y participer étant d’être étudiant dans une des universités participant au projet.

LES QUALIFICATIONS

Cette année marque la troisième édition de la compétition et compte pas moins de onze nations au départ : Allemagne, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni et Turquie.

Chacun de ses pays possède sa propre association estudiantine visant à fédérer les étudiants du pays autour d’un même but : évoluer et créer la line-up universitaire la plus compétitive possible. En France, c’est l’association Student Gaming Network (SGN) qui en a la responsabilité.

University Esports Masters

Afin de trouver les joueurs qui allaient représenter la France lors de la grande finale européenne disputée à Tenerife, le SGN a mis en place un championnat universitaire calqué sur les League of Legends Championship Series (LCS). Au programme : douze semaines de compétition réparties en deux éditions (Automne et Hiver), avec un BO3 par semaine pour chaque équipe, le tout casté et retransmis en direct sur les plateformes de streaming.

Plus d’une centaine d’équipes venant de tout l’Hexagone mais également de Belgique ont pris part à ce championnat. Répartis en huit poules de treize équipes, seuls les deux premiers de chaque groupe se qualifiaient pour une phase de playoff.

University Esports Masters

L’École Pratique des Hautes Études Commerciales (EPHEC) participait à ce championnat. La haute école, présente à Woluwe-Saint-Lambert, Louvain-La-Neuve et Schaerbeek, y a en effet engagé une line-up consistante : Belgique Mathias “Saitam” Gassmann (ex-Maxxtor), Belgique Maximilien “Ioni” Lambert (ex-RCSC), Belgique Mohamed “Scrow” Khaouani, Belgique Nicky “Taz” Riat (ex-Maxxtor) et Belgique Sebastien “iXaoh” Hals.

La line-up expérimentée n’aura fait qu’une bouchée de ses adversaires en phase de poule en terminant premier avec douze victoires pour autant de matchs. L’ Belgique EPHEC abordait donc les playoffs avec le statut de tête de série. Joué dans un arbre à élimination directe (BO3 puis BO5 à partir des demi-finales), seule la première place offrait le précieux ticket d’entrée pour la finale européenne.

Pas le droit à l’erreur donc, et nos compatriotes l’ont bien compris en remportant leurs trois premiers matchs 2 à 0 face à l’ France IUT de Bourges, l’ France École Centrale de Lyon et l’ France ESTACA.

University Esports Masters

Une toute petite manche perdue en demi-finale contre l’ France INSA Lyon (victoire 3 à 1) et voilà la line-up belge propulsée en finale face au France CPE.

Victoire finale de l’ Belgique EPHEC 3 à 0 qui se qualifie donc pour la grande finale européenne à Tenerife.

LA FINALE EUROPÉENNE

C’est donc du 16 au 19 juillet que les meilleurs joueurs issus des qualifications étudiantes se sont retrouvés afin de se disputer le titre de champion d’Europe universitaire. Nos petits Belges de l’ Belgique EPHEC étaient bien entendu présents mais sous bannière française puisqu’ils sortent des qualifications tricolores.

Les onze équipes ont tout d’abord été réparties en deux groupes, nos compatriotes héritant de la poule B en compagnie de la Turquie, du Portugal (tenant du titre), de l’Espagne, des Pays-Bas et de la Finlande.

University Esports Masters

Belgique Saitam et ses hommes ont entamé la compétition de la meilleure des manières en battant la Finlande d’entrée de jeu. Malheureusement, les Belges n’auront pas profité longtemps de ce coup de boost en perdant successivement face à l’Espagne et aux Pays-Bas.

Le calvaire s’est poursuivi jusqu’au bout pour nos compatriotes qui enchaineront deux nouvelles défaites le lendemain face au Portugal et à la Turquie. L’ Belgique EPHEC termine donc avant dernière de son groupe et est éliminée de la compétition !

University Esports Masters” Nous sommes très fiers de représenter l’EPHEC. Vu nos statistiques lors de la phase de qualification française (une seule manche perdue), nous étions relativement confiants pour cette finale, malgré le peu de préparation de l’équipe à cause des examens et des départs en vacances. Le niveau de ces UEM était malgré tout très relevé mais un podium nous était accessible si nous avions eu un peu plus d’entrainement ensemble. Voir même un top1 si nous avions eu de l’aide extérieure. Nous étions presque les seuls à ne pas avoir de coach ici sur place et cela nous a pas mal pénalisé, notamment au moment des drafts… On a hâte de revenir l’année prochaine car on compte viser la première place! “

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE
EPHECEPHEC
Belgique Mohamed “Scrow” Khaouani top
Belgique Sebastien “iXaoh” Hals jungle
Belgique Nicky “Taz” Riat mid
Belgique Mathias “Saitam” Gassmann carry AD
Belgique Maximilien “Ioni” Lambert support

Crédits photos : Nicky Riat, UEM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.