Home / Suite / Résumé belge de la DreamHack Valence – CS:GO

Résumé belge de la DreamHack Valence – CS:GO

DreamHack Valence

COUNTER-STRIKE : GLOBAL OFFENSIVE

Une fois n’est pas coutume, huit équipes se sont affrontées tout le week-end lors du tournoi CS:GO Open. Cette étape aura néanmoins eu la particularité d’avoir seulement cinq équipes invitées (contre six habituellement) au profit d’une place supplémentaire réservée à une qualification de plus : la zone Ibérique (Espagne et Portugal).

C’est ainsi que nous avons pu retrouver Pologne AGO Esports, France G2 Esports, Danemark Heroic, Danemark North, Pologne Virtus.pro, Danemark Fragsters (qualifié EU), Brésil Luminosity Gaming (qualifié NA) et Espagne Giants (qualifié IB). Plateau très varié en terme de niveau de jeu mais rassemblant tout de même plusieurs équipes titrées en DreamHack.

DreamHack Valence

Le tournoi s’est joué en deux étapes : une première phase de poules jouée au format GSL d’où les deux premiers de chaque groupe se retrouvaient dans un arbre final à élimination directe (BO3). Le tout pour répartir les 100 000$ habituels mis en jeu (dont 50 000$ pour l’équipe victorieuse).

Un Belge y a tenté sa chance avec son équipe France G2 Esports : Belgique Kevin “Ex6TenZ” Droolans. Dernière structure invitée par les organisateurs, France G2 Esports continue sa marche en avant après des Esports Championship Series (ECS) riches en enseignement. C’était donc une nouvelle opportunité pour la line-up de poursuivre son développement au contact du subtop mondial.

G2 Esports

Les Franco-Belges semblaient être tombés dans un groupe à leur portée avec deux qualifiés, Danemark Fragsters et Brésil Luminosity Gaming, et les vieillissants (mais néanmoins redoutables) Pologne Virtus.pro.

Le premier duel les opposera aux Brésiliens, eux qu’ils venaient de battre lors des ECS 2 à 0. Alors qu’on pensait le chemin vers les playoffs tout tracé pour France G2 Esports, il n’en fut rien ! Brésil Luminosity Gaming aura eu sa revanche et remporte la rencontre 16 à 10 sur Mirage.

DreamHack Valence

Après une brillante victoire 2 à 0 ensuite face à Pologne Virtus.pro (Mirage 16 à 12 et Dust II 16 à 5), Belgique Ex6TenZ et ses équipiers ont eu l’occasion de prendre leur revanche face à Brésil Luminosity Gaming lors d’un match décisif. Joué en BO3, il allait renvoyer le perdant à la maison. Après une défaite 14 à 16 sur Dust II et une victoire 16 à 8 sur Mirage, tout allait se jouer sur Inferno. C’est finalement une défaite 11 à 16 qui scellera le sort de notre compatriote dans cette compétition. Top5-6 donc pour France G2 Esports dans cette DreamHack Open Valencia, finalement remportée par les inarrêtables Danemark North (jouant d’ailleurs pour l’occasion avec l’ancien G2 Esports Espagne Oscar “mixwell” Cañellas).

DreamHack Valence

Crédits images : DreamHack, G2 Esports

Sommaire :
Page 1 : Présentation
Page 2 : Counter-Strike : Global Offensive
Page 3 : Rainbow Six Siege
Page 4 : Fortnite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.