Home / En bref / Trust Gaming se sépare de sa line-up CS:GO

Trust Gaming se sépare de sa line-up CS:GO

En bref

Moins de trois mois seulement après avoir officialisé sa line-up belgo-néerlandaise, Trust Gaming annonce aujourd’hui mettre fin à leur collaboration. Les cinq hommes se retrouvent donc sans structure à un peu plus d’un mois de la reprise des compétitions nationales.

PRÉSENTATION

Trust International est une société privée établie au Pays-Bas depuis 1981. Sa première activité a été d’importer et de vendre des périphériques d’ordinateur, des consoles de jeu ainsi que des jeux vidéo sous l’appellation Aashima Technology.

Ce n’est qu’en 1985 qu’elle commencera à développer ses propres produits sous la marque Trust. Possédant une vingtaine de ramifications en Europe et en Asie, employant au passage près de 250 salariés, la marque se concentre aujourd’hui à proposer une gamme de périphériques à bas prix.

Trust Gaming

Trust s’est également lancé dans le marché du sport électronique avec sa marque Trust Gaming. C’est à travers elle que nous pouvons aujourd’hui voir des équipes e-sportives représenter la marque.

L’INSTABILITÉ DU BENELUX

La scène du BeNeLux se démarque une nouvelle fois par son instabilité chronique. C’est en effet au tour de la prometteuse line-up belgo-néerlandaise de chez Pays-Bas Trust Gaming d’en faire les frais aujourd’hui.

Pour rappel, cette line-up composée de Pays-Bas Nino “Nino” Roos, Pays-Bas Steven “Blackie” Groeneveld, Pays-Bas Bowen “Bowen” Tan, Belgique Bryan “Bolin” Kesteloot et Belgique Nasrat “Infernal” Shafaq avait la lourde tâche de continuer ce que ses prédécesseurs avaient entamé, notamment avec des Copenhagen Games 2018 plutôt réussis.

Trust Gaming

Les débuts se sont avérés prometteur pour la line-up puisque les cinq hommes ont atteint la deuxième place de la Kayzr League, derrière les intouchables Belgique Defusekids. Excellente entrée en matière donc pour les néo Pays-Bas Trust Gaming qui s’affirment ainsi directement sur la scène du BeNeLux.

L’équipe ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a également remporté fin juin la Belgique VirtuLan devant l’autre équipe montante du BeNeLux Belgique Luminous Gaming. Deux beaux résultats en seulement deux mois, plutôt prometteur pour la suite.

Le seul bémol viendra peut-être de leur parcours en ESEA Main où ils termineront à la 114ème place avec 7 victoires pour 9 défaites. Pas dramatique en soi au vu des résultats précédents.

Trust Gaming

C’est donc un peu contre toute attente que Pays-Bas Trust Gaming a annoncé hier sur ses réseaux sociaux la fin de la collaboration entre la structure et ses joueurs CS:GO.

Nous avions une très bonne relation avec l’équipe et ils nous ont dit que les choses en jeu ne fonctionnaient pas vraiment. Malgré le fait que gagner la Virtulan semblait un bon résultat en ligne, cela n’a pas convaincu les joueurs. En dehors de cela, certains joueurs voulaient faire une pause et se concentrer davantage sur leurs études, ce que nous comprenons parfaitement. Nous avons donc décidé d’un commun accord de mettre fin à notre collaboration. La relation entre nous et les joueurs est encore très bonne, ainsi qu’entre les joueurs eux-mêmes. Il semblait préférable pour tout le monde de prendre cette décision.
Dennis”DennisR” Roobol, manager e-sport chez Trust Gaming

Aucune annonce n’a été faite jusqu’à présent concernant le futur de la structure sur le scène e-sportive. Silence également du côté des joueurs concernés dont l’avenir ensemble semble manifestement compromis.

TRUST GAMING, C’ÉTAIT :
Trust GamingTrust Gaming Pays-Bas Nino “Nino” Roos
Pays-Bas Steven “Blackie” Groeneveld
Pays-Bas Bowen “Bowen” Tan
Belgique Bryan “Bolin” Kesteloot
Belgique Nasrat “Infernal” Shafaq

Crédits images : Trust Gaming

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.