Home / Jeux / CS:GO / ESL Proximus Championship Counter Strike : GO finales : les Defusekids deviennent les premiers champions belges

ESL Proximus Championship Counter Strike : GO finales : les Defusekids deviennent les premiers champions belges

Seconde demi-finale : Lamif VS Epsilon Belgium

La deuxième demi-finale promettait un spectacle plus serré que le premier duel du jour. Pour cause, autant Lamif qu’Epsilon pouvaient revendiquer une place en finale face à Defusekids.

La première map, Mirage, annonçait déjà la couleur. Malgré un excellent début (1-6), Lamif cédait progressivement du terrain après un momentum à 2-6 remporté par l’équipe de Scream. Bombe plantée et en infériorité en 1v2, Epsilon remportait tout de même le round et faisait le plein de confiance pour finalement prendre la main, sans jamais la lâcher ensuite. Malgré des échanges serrés, ce sont finalement les hommes de Sammy Bessy, vice-président d’Epsilon et analyste pour l’occasion, qui se sont imposés 13-16.

Lamif scalpe Epsilon

La seconde map, qui pouvait être couperet pour l’équipe de Faris, prend une toute autre tournure. Engagés sur Overpass Sixer et ses mates déroulent en CT. Et ce, malgré un sursaut d’orgueil d’Epsilon qui revient à 10-5 après avoir encaissé 10 rounds d’affilée. Pas de quoi déstabiliser Lamif qui reprend le second side en force et aligne six points et s’impose largement.

À 1-1, la troisième map, Train, allait nous offrir une magnifique bataille.

Aux commandes, mais talonnés à 10-5, Epsilon se mettait malgré tout en difficulté en CT, avant le side le plus compliqué de la map. Mais Epsilon conservait son avance et assurait la voie vers la finale avec un score final de 16-9 sur les coups de 16h15.

Il ne restait alors plus qu’à attendre la finale attendue face aux favoris Defusekids !

Après deux demi-finales de calibre différent, ce sont finalement les deux équipes attendues qui sont parvenues à décrocher leur place pour la dernière étape de cette première édition de l’ESL Proximus Championship. Si Defusekids s’est hissé sans trop de difficultés face Talentjes (2-0), Epsilon avait l’avantage d’avoir rencontré une opposition conséquente en la personne de Lamif (2-1). Un niveau de jeu qui avait le mérite de les avoir mis en jambe pour la grande finale face au grand favori de la compétition.

Ce sont d’ailleurs les challengers qui carburent d’entrée de match sur Cache. Malgré un sursaut d’orgueil de Defusekids pour revenir de 0-4 à 3-4, un très bon BelgiqueAdil “Scream”Benrlitom guide les siens dans un side Terro avec une avance confortable de 4-11. Et la reprise continue sur cette lancée. Malgré quelques réactions timides, Epsilon se hisse jusqu’à 6-13. Un avantage qui laissait présager une première victoire facilement remportée. Mais c’était sans compter sur la solidité des champions en titre et de leur collectif à toute épreuve. C’est à ce moment que Gido arrache le 7-13 à lui seul ! Un momentum qui va relancer les Defusekids et les mener vers un incroyable retour. Face à ses responsabilités, l’équipe de FranceMalek”MaleK”Bennouioua ne parvient pas à assurer les dernières manches nécessaires et se retrouve dans les cordes. Leurs opposants enchaînent alors les manches, pour arracher un 14-14 et finalement infliger une véritable claque morale à leur adversaire sur le score de 16-14.

Autant dire que Defusekids entamait ensuite la deuxième manche avec la confiance gonflée à bloc. Et cela se ressent immédiatement. En quelques minutes seulement, les favoris infligent un 0-9 bien tassé sur Inferno en CT. Mais cette fois-ci, emmené par BelgiqueNicolas”Keoz”Dgus, Epsilon allait tenter sa propre remontada. À 5-10 au changement de side, rien n’était joué. Après quelques manches d’ailleurs, l’écart n’est plus que de trois points (10-13). Mais encore une fois, Defusekids resserre les rangs et bloque le compteur adverse pour remporter la seconde et dernière map 10-16.

Solides individuellement, il n’a finalement manqué que quelques détails à Epsilon pour renverser la structure qui s’impose désormais comme le leader incontesté de la discipline en Belgique. Avec un chèque de 5 000€ à la clé, Defusekids aura désormais fort à faire face aux cadors européens lors de l’ESL Europan Championship. Un parcours que nous ne manquerons sous aucun prétexte.

De nombreuses animations en cours de journée ont permis au public de s’essayer notamment à différents jeux VR, mais aussi à une séance de dédicaces de BelgiqueEefje “Sjokz” Depoortere et BelgiqueKastiop ainsi que des équipes finalistes.

Rédaction : Benjamin De Smet

Crédit Image titre : ESL / Proximus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.